> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > FORMATION DES ACTEURS (9 SR) > Stages et colloques locaux (Actes) > "Que mettre en place avec des élèves en difficulté ?" : conférence au collège (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Que mettre en place avec des élèves en difficulté ?" : conférence au collège RRS Jacques Brel de Cléon

2 avril 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Que mettre en place avec des élèves en difficulté ?
Conférence donnée le 18 février 2014 par Mesdames Lemoine et Bidaut : dyslexies, ou autres troubles.

Notes de Marion Ducouret, professeur documentaliste au collège [RRS] Jacques BREL (Cléon)

- Consignes
Ne donner qu’une consigne à la fois.
S’assurer que l’élève regarde l’enseignant quand il donne une consigne.
Reformuler et faire reformuler par l’élève.

- Repérage
Au tableau : écrire en gros caractères et utiliser des couleurs pour hiérarchiser l’information.
Souligner, surligner les mots importants en limitant à l’utilisation de deux couleurs.
Donner des exercices bien séparés (par des traits, des sauts de lignes, etc) et des documents épurés.
Utiliser la police de caractères Arial ou Comic sans MS en taille 12 ou 14, avec des interlignes de 1,5.

- Lecture
Lire lentement.
Lire les exercices ou leçons aux personnes en difficultés.
Autoriser les élèves à avoir des caches ou des guides pour faciliter la lecture.
Privilégier les romans enregistrés (Ex. : Audiolib, Collection Ecoutez lire chez Gallimard).

- Ecriture/copie
La copie est source d’erreurs et de lenteur mais elle permet à l’élève de s’améliorer. On peut donc réduire la copie d’un élève dys’ à la prise de note du plan de la leçon et lui donner une photocopie du cours.

- Evaluation
Penser à l’évaluation orale et/ou aux QCM.

- Organisation
Donner un emploi du temps à colorier
Eviter les classeurs et préférer les cahiers.

- Mémorisation
Laisser des outils à disposition (tables de multiplications, listes de mots outils, etc).
En synthèse, utiliser les cartes heuristiques.

- Orthographe
Favoriser l’utilisation du traitement de texte et faire utiliser les correcteurs orthographiques.
Ecrire pour l’élève s’il le faut.
Faire des dictées à trous, de la réécriture, des questions à choix multiples.

- Evaluation
Lire les consignes, les textes à haute voix avant de lancer les élèves dans le travail à faire.
Ne pas sanctionner l’orthographe dans les autres disciplines que le français.
Faire de la notation positive.
Aménager du temps à l’élève concerné.
Lui faire une grille d’indice de progrès.

- Estime de soi
Etre patient face à sa lenteur.
Lui laisse le temps de répondre.
Le féliciter, l’encourager.
Eviter les remarques trop négatives sur les copies.
Valoriser l’élève.

Extrait du site de l’Education prioritaire de l’académie de Rouen du 01.04.2014 : Que mettre en place avec des élèves en difficulté ?

Répondre à cet article