> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > INTERNAT de réussite et d’excellence > Internat (Etude et Rapport officiel) > La Cour des comptes propose que l’ANRU abandonne "les missions éloignées de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Cour des comptes propose que l’ANRU abandonne "les missions éloignées de son métier" telles que les internats de la réussite

25 juillet 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] Trop de missions éloignées du coeur de métier ?

La diversification des missions de l’Anru est également montrée du doigt par la Cour des comptes, notamment celles menées dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Sont également cités les internats de la réussite, le développement de la culture scientifique, technique et industrielle et les projets innovants en faveur de la jeunesse.

"L’Anru devient opérateur de missions éloignées de son métier", souligne Pascal Duchadeuil [Cour des Comptes]. "Ce n’est pas un mal en soi", ajoute-t-il, "mais il faut que l’Anru ait la capacité de traiter ces nouveaux sujets, notamment en termes de ressources humaines". Le magistrat s’interroge également sur les conséquences de cet éparpillement sur "la visibilité de l’action de l’Agence". Cette fois-là, Philippe Dallier [sénateur UMP] est plutôt d’accord : "Je n’ai jamais été fana de cette diversification", a-t-il lâché.

"L’Agence vivait bien sans les internats ; j’ai tendance à penser que les internats vivraient plus mal sans l’agence", plaisante Michel Delebarre [Président de l’ANRU]. "On nous a ajouté cette mission parce qu’on s’est dit que nous saurions faire", explique-t-il. Et cela va continuer. "La tutelle de l’Anru est favorable à l’élargissement des missions de l’Anru pour valoriser les savoir-faire acquis, notamment dans le mode partenarial qu’elle a développé avec les collectivités", a annoncé Eric Briat, chef de service chargé de la ville et de la cohésion urbaine au Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

Extrait de localtis.info du 24.07.14 : Projets Anru : les avances, c’est fini ?

 

Le rapport sur le site du Sénat

Répondre à cet article