> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > FORMATION DES ACTEURS > ACTES nationaux, académiques et locaux > Actes académiques > Compte rendu des Assises inter-académiques Aix-Marseille, Corse, Nice (à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu des Assises inter-académiques Aix-Marseille, Corse, Nice (à Marseille le 2 décembre)

6 décembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Plus de 400 acteurs de terrain et cadres des académies d’Aix-Marseille, de Nice et de Corse se sont réunis à Marseille le 4 décembre pour participer aux assises inter-académiques de l’éducation prioritaire en présence de représentants de l’Etat, des collectivités, des partenaires de l’Ecole et de parents d’élèves. Des orientations pour l’évolution de la politique de l’éducation prioritaire seront proposées au niveau national début 2014.

Plus de 400 personnes ont participé aux assises inter-académiques de l’éducation prioritaire (académies d’Aix-Marseille, Corse et Nice) le 4 décembre 2013 au théâtre du Merlan à Marseille. L’académie de Nice était représentée par plus de 60 personnes, des inspecteurs du 1er et du 2nd degré, des chefs d’établissement, des enseignants mais aussi des parents d’élèves et des secrétaires des réseaux d’éducation prioritaire.

Une grande richesse au niveau des contributions
Les assises de l’éducation prioritaire représentent une étape essentielle dans le cadre de refondation de l’Ecole. Un processus de concertation a été lancé dès l’automne 2013 associant les acteurs de terrain, les personnels exerçant dans les établissements de l’éducation prioritaire ainsi que les parents, les élus et les acteurs de la ville. Ces acteurs ont été invités à partager l’état des lieux et à s’exprimer sur les pistes esquissées dans le diagnostic de la modernisation de l’action publique (MAP). Une demi-journée banalisée a été organisée dans chaque réseau de l’éducation prioritaire de l’académie durant le mois d’octobre 2013 sur la base d’un questionnement national et du diagnostic.

Les responsables des réseaux ont ensuite réalisé la synthèse de ces contributions, qui sont venues alimenter les assises du 4 décembre. La rectrice Claire Lovisi, présente ce jour-là aux côtés des recteurs des académies d’Aix-Marseille et de Corse, Ali Saïb et Michel Barat, a d’ailleurs salué la grande richesse des synthèses académiques qui ont été produites et a remercié tous ceux qui ont donné de leur temps et pour leur précieuse collaboration.

Le matin, deux tables rondes ont porté sur les : « Perspectives éducatives et pédagogiques » et les « Perspectives liées au pilotage et aux partenariats ». L’après-midi, les participants se sont rendus au collège Edouard Manet pour travailler en groupes répartis en 16 ateliers tels que « Perspectives pédagogiques et éducatives », « Former et accompagner les enseignants en éducation prioritaire », « Le rôle du directeur d’école en éducation prioritaire et en zone rurale », « Coéducation et investissement parental » « Promouvoir le travail collectif »…

À l’issue de cette journée, ces travaux feront l’objet de synthèses qui remonteront au niveau national mi-décembre et qui viendront compléter les apports des autres académies. Le ministres proposeront en début d’année 2014 des orientations pour l’évolution de la politique de l’éducation prioritaire.

Extrait de ac-nice.fr du Une grande concertation inter-académique pour l’éducation prioritaire

Répondre à cet article