> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... (rubriques) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > CLIMAT SCOLAIRE > Climat (Déclarations gouvernementales) > Les 10 000 jeunes supplémentaires dans le secondaire auront deux missions : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les 10 000 jeunes supplémentaires dans le secondaire auront deux missions : l’aide à l’enseignement et l’amélioration du climat scolaire. Seront-ils affectés en ZEP ?

28 juin 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Vincent Peillon souligne que le nombre des contrats aidés employés en « renfort » dans les collèges et lycées les plus en difficulté est en « forte diminution depuis plusieurs années », totalisant 4 500 à la fin de l’année 2012.
Les jeunes auront « deux grandes missions » : l’aide à l’enseignement et l’amélioration du climat scolaire pour favoriser la « socialisation des élèves », en leur inculquant notamment les « valeurs de la vie en société ». Les missions « d’appui éducatif recouvriront des aides scolaires, et notamment l’individualisation de l’aide aux élèves, dans le cadre de l’accompagnement éducatif, les activités centrées sur l’informatique et les nouvelles technologies, ainsi que les activités d’orientation et de gestion des stages en entreprises », précise-t-on au ministère.

En outre, les missions « d’amélioration du climat scolaire recouvriront les activités de surveillance, de sécurité et d’accompagnement des sorties scolaires, les activités d’animation culturelles, sportives ou artistiques, les activités de médiation au sein des établissements (prise en charge des élèves posant des problèmes de comportement, des élèves exclus de cours) ou en direction des familles et des centres sociaux ». Les missions des contrats aidés « s’articuleront avec celles des assistants de prévention et de sécurité (APS), des médiateurs, là où ils sont implantés, et de façon plus générale avec celles des personnels de vie scolaire et les assistants d’éducation », a-t-on ajouté de même source.

Extrait de liberation.fr : Peillon annonce 10 000 postes pour le secondaire

 

Vincent Peillon a indi­qué vou­loir créer ces postes "pour faire qu’il y ait plus de séré­nité, de sécu­rité, d’adultes dans nos établis­se­ments". Il a par ailleurs pré­cisé que ces postes seront des contrats aidés, "entre 10 mois et 2 ans mais qui seront renou­ve­lables", et qu’ils s’adresseront à des jeunes "diplô­més, qui aujourd’hui peuvent avoir une licence, un BTS, et sont aujourd’hui sans emploi".

Extrait de vousnousils.fr du 26.06.13 : http://www.vousnousils.fr/2013/06/2...

 

"L’UMP s’entête à n’envisager la ques­tion de l’éducation que par le seul prisme comp­table", ont répli­qué Emeric Bréhier, secré­taire natio­nal à l’éducation et Yannick Trigance, secré­taire natio­nal adjoint à l’éducation, dans un communiqué.

"Ces contrats auront pour objec­tif d’apporter plus d’adultes et de sécu­rité dans les établis­se­ments, notam­ment les plus sen­sibles, en favo­ri­sant les mis­sions d’amélioration du cli­mat sco­laire", ont-ils souligné.

Extrait de vousnousils.fr du 27.06.13 : Recrutement supplémentaires pour le secondaire. Le PS répond à Copé

 

[[Note du QdZ : Si ces jeunes sont nommés en Eclair, leurs missions pourront partiellement doubler celles des assistants pédagogiques et celles des préfets des études.

Répondre à cet article